(Specimen)

programme d'identité visuelle

1

Introduction

posté par Pierre-Philippe le 19-06-2013
Fondé en 2008, Specimen est un collectif de jeunes architectes qui s’intéressent aux questions spatiales. Specimen travaille sur un large éventail de projets: de l’architecture, en passant par le dessin de mobilier jusqu’à la planification à grande échelle. Sa méthode vise à transformer la recherche conceptuelle spatiale en réponse pratique. Pour dessiner l'identité visuelle des architectes Specimen nous sommes partis du sens du mot specimen et de ce qu'il pourrait représenter. Les trois architectes construisent leurs projets en prenant pour point de départ un specimen isolé, un module de base. Pour nous, le mot spécimen fait aussi, entre autres, référence à la recherche scientifique — un échantillon que l'on examine pour comprendre la structure général d'un organisme — d'un genre, d'un type. Pour développer le projet, nous avons utilisé l’environnement de programmation Processing (1) en nous basant sur l’équation de réaction-diffusion de Gray-Scott qui simule la réaction et la diffusion de deux éléments chimiques entre eux.

(1) Processing (autrefois orthographié Proce55ing) est un langage de programmation et un environnement de développement créé par Benjamin Fry et Casey Reas, deux artistes américains. Processing est le prolongement « multimédia » de Design by numbers, l'environnement de programmation graphique développé par John Maeda au Media Lab du Massachusetts Institute of Technology. Processing est tout particulièrement adapté à la création plastique et graphique interactive. Le logiciel fonctionne sur Macintosh, sous Windows et sous Linux, car il est basé sur la plate-forme Java — il permet d'ailleurs de programmer directement en langage Java. Processing est distribué sous GNU GPL. http://fr.wikipedia.org/wiki/Processing

Specimen video from La Villa Hermosa on Vimeo.


2

Univers scientifique / aspect organique

posté par Pierre-Philippe le 19-06-2013

Dans la construction de l’identité graphique, les deux principaux axes de travail sont: d’une part un univers scientifique au sens large, qui implique la notion d’expérience et d’autre part un aspect organique inspiré par des éléments visuels fluides ou analogiques que l’on retrouve dans la nature. À partir d’un dispositif donné, nous avons mis en place un système qui génère des résultats, résultats qui sont analysés, classés et qui forment une série de spécimens.

Nous nous sommes intéressés à une équation simulant la réaction et la diffusion de deux éléments chimiques entre eux. Cette expérience permet, en variant la fréquence de diffusion de l’un ou l’autre élément, de produire des motifs, plus ou moins complexes. L’équation de Gray-Scott a été formalisée à plusieurs reprises sous forme d’algorithme informatique, nottamment par Roy Williams, permettant donc d’utiliser l’informatique pour produire des simulations de ce type. Karsten Schmidt, informaticien et designer a adapté l’algorithme à l’environnement de programmation Processing. C’est en se basant précisément sur le programme open source de Karsten Schmidt que nous avons développé le système de production de l’univers graphique. Chaque résultat visuel est produit par une forme donnée (une lettre, une forme géométrique,…), tracée par un élément chimique dans un autre. Ces deux éléments diffusent et réagissent selon des fréquences variables et produisent de nouvelles formes.

Ci-dessous: essais et selection de motifs conçus pour l'identité


3

Système graphique

posté par Pierre-Philippe le 19-06-2013

L’ensemble des supports de communication que l’on a réalisé pour Specimen sont basés sur un système sobre et rigoureux dans lequel nous avons injecté comme un mauvais germe; des déformations typographiques réalisées par des algorithmes et non à partir d’un dessin étudié et typographiquement rigoureux. Le résultat est une mutation baroque du caractère district thin et un ensemble de motif bactériologique.