Des Abattoirs à Abattre (BNA-BBOT)

pochette cd

1

Introduction

posté par Eve le 20-06-2013

Nous avons réalisé l'édition du projet Des Abattoirs à Abattre initié par l’association BNA-BBOT. L’édition rassemble des témoignages sonores récoltés par BNA-BBOT(1) sur le site des abattoirs d’Anderlecht et un documentaire sonore réalisé en collaboration avec Maxime Coton.

(1) Bruxelles nous appartient-Brussel behoort toe est une organisation dédiée à la mémoire sonore de Bruxelles. Depuis 1999, elle recueille des récits et des témoignages relatifs à Bruxelles. Ceux-ci sont ensuite séquencés, indexés et archivés dans une base de données publique.


2

Projet

posté par Pierre-Philippe le 20-06-2013

« Au cœur de Cureghem se tient un abattoir. Univers craint et fantasmé dans lequel, quotidiennement, s’engouffrent des êtres et des bêtes. Une exception: l’abattoir d’Anderlecht est l’un des seuls en Europe à se trouver encore en ville et, fait remarquable, à couvrir tout le processus d’abattage, de l’arrivée de l’animal vivant jusqu’à la vente en détail. Comment cette activité urbaine est-elle vécue et perçue? Quelles passions, quels enjeux cristallise-t-elle? En s’intéressant aux lieux fermés que constituent les entreprises d’abattage, le documentaire sonore nous invite à une réflexion ouverte sur nous-mêmes, vivants parmi le vivant. ».


3

Abattage

posté par Pierre-Philippe le 20-06-2013

Notre proposition se base sur les questions propres au développement du projet de documentaire sonore et l’historique du projet. Il nous a paru intéressant de dessiner ce projet à partir de deux points:


— considérer l’édition du documentaire sonore comme un objet témoin, la trace d’un processus d’exploration de l’abattoir, de son site et de son fonctionnement au coeur de la ville.
— travailler sur le double sens du titre «des abattoirs à abattre» qui signifie à la fois l’intention de percer une réalité meconnue ou ignorée pour faire tomber le voile et la nécéssité de comprendre l’abattoir d’Anderlecht et d’agir face
à la menace de sa possible destruction (exurbanisation).

 

À partir de ces deux axes de réflexion, nous avons travaillé sur le design d'un objet simple et fonctionnel dont la manipulation pourrait créer un parallèle avec l’intention du projet: ouvrir, découvrir, enlever, déplier, lire, écouter. La feuille de papier qui enveloppe les deux cds rassemble un plan de la chaîne d'abattage des abattoirs et des textes de Séverine Janssens, Jocelyne Porcher et Christine Schaut.

 


4

Production

posté par Eve le 20-06-2013

La pochette a été imprimée sur du papier Neobond par DRIFOSSET. Les cds ont été sérigraphiés par harry+lvh. La typo « Reglo » est de SEBASTIEN SANFILIPPO.

 

"Des abattoirs à abattre" - impression 2 from La Villa Hermosa on Vimeo.

 

"Des abattoirs à abattre" - impression from La Villa Hermosa on Vimeo.