Alecdebusschere.com (Alec De Busschère)

site internet, cms, hébergement web

1

introduction

posté par Pierre-Philippe le 19-06-2013

Le site Internet d'Alec De Busschère a pour objectif de montrer la structure du travail de l'artiste et les liens qui se tissent entre ses oeuvres. Le site, entièrement dynamique (un système d'administration permet d'en gérer le contenu), produit une forme générative.

alecdebusschere.com from La Villa Hermosa on Vimeo.


2

Le système de visualisation

posté par Pierre-Philippe le 19-06-2013

Le système de visualisation de données se base sur un principe simple. Nous sommes partis d'un schéma dessiné par l'artiste (voir ci-dessous) pour développer une structure graphique navigable en ligne. Les travaux sont réunis par familles selon des liens établis par l'artiste. Chacune de ces familles forme un ensemble de cercles imbriqués dont le diamètre varie selon le nombre d'oeuvres qu'elle contient. Chaque oeuvre est représentée par un point, disposé dans le cercle selon les liens qu'il entretient avec les autres. Cette structure s'organise autour d'un élément central, le parent de la famille, celui vers qui les autres travaux se rapportent par filiation. Le site est entièrement dynamique ; le système d'administration développé par la villa hermosa permet donc à l'artiste de mettre à jour son site et de faire évoluer cette structure graphique.


3

Schéma global

posté par Pierre-Philippe le 19-06-2013

Le site étant dynamique, les liens entre les travaux étant définis progressivement par Alec, il nous fallait trouver une logique de schéma évolutif. Cette structure de cercles concentriques qui s'autogénérent progressivement en fonction de l'évolution du travail nous a permit de visualiser la complexité de la pratique de l'artiste en préservant une certaine clarté graphique. Cette structure à été programmée et pensée graphiquement pour pouvoir évoluer, grossir, se développer à chaque nouvelle mise à jour. Visuellement la forme du cercle signifie le fait que l'ensemble des travaux constitue un tout, un ensemble cohérent. Cette forme se rapproche des représentations du système du monde de Copernic, des représentations de l'univers, des constellations, et des systèmes qui s'organisent autour d'un élément central.

Dans le domaine de la visualisation de données, il y a d'un côté les diagrammes utilisés pour représenter une information déjà déduite des données; les diagrammes en bâtons, les diagrammes circulaires, les arbres généalogiques, les lignes du temps, et plus largement, toutes les représentations types qui illustrent des statistiques. Et d'un autre, il y a la création de formes schématiques à partir des données mêmes; cela va du travail Visual Poetry 06 de Boris Müller au Sky-catcher Wallpaper de Luna Maurer et Jonhatan Puckey. Entre ces deux positions par rapport à la façon d'envisager la construction de visualisation, il y a des centaines de travaux utilisant et détournant des systèmes de type diagramme pour la production de nouvelles formes.


4

Typographie et couleur

posté par Pierre-Philippe le 19-06-2013

Nous avons utilisé la police de caractère Lucida (Lucida sans et console). Il nous paraissait intéressant d'utiliser une typographie créée durant les année 80' et liée au développement informatique de cette époque. Ce lien avec les vieilles machines, les premiers mac, la vidéo, nous a frappé chez Alec De Busschère.

Dans la structure globale, chaque oeuvre est elle même représentée par un cercle. Un code de couleur renseigne sur la nature de l'oeuvre; collaborative works, identity, public space, architectural reaction,… Les liens entre les travaux sont signifiés par deux types de traits rouges ; les cousins sont liés par des lignes droites de moindre épaisseurs et les liens de filiation, plus forts, sont représentés par des courbes de Bézier plus épaisses et orientées vers le centre. Ces liens rouges sont visuellement plus présents que les cercles de la construction du schéma.